Fork me on GitHub

About

Vous êtes sur le weblog de JN Avila

Pages

Add some pages here, or start a new chapter.

Tag Cloud

Archives

Categories

Links

Alpinux
Aroblog
Hayabousa
Le blog de Raphy Stoller
le blog de Belu
stellamatutina
Da BOop
JS Zone
Irresponsable !
Blablog
Mistress Doom Bazar
Le monde de Cornelius
Why-Note

Search

Latest Comments

Mathieu (Pessimisme écolog…): Prêt à t’investir dans https://bulletintransition 73.fr alors ?
Stéphan (un petit ajout à …): C’est çà la célébrité…
JN (Mes dernières lec…): Il faudra que tu attendes que j‘écrive un billet. Pour ce qui est de “sustainabilité”, ben c’est so…
Mathieu (Mes dernières lec…): Tiens, “sustainabilité”, c’est quoi le mot en vrai français pour dire ça ? “Durabilité”, “soutenabili…
Mathieu (Mes dernières lec…): Houlà, t’en as trop dit ! Balance !!!
JN (Mes dernières lec…): Et encore, je ne te parle pas de ce que je lis en ce moment…

Stuff

Powered by PivotX - 2.3.3 
XML: RSS Feed 
XML: Atom Feed 

« Etiquette | Home | Bonne récolte »

bonne résolution

Friday 07 October 2005 at 10:52 pm.

Hier soir, j’ai joué le pompier sur la Mandriva de notre pauvre secrétaire d’Alpinux. Celle-ci refusait d’atteindre la fin de son initialisation après qu’il ait fait une mise à jour. Blocage sur le démarrage du service alsa. Chose qui apparemment n’avait pas été modifiée. Passant en mode interactif pour le démarrage des services, j‘évitai d’initialiser le service fautif pour arriver jusqu’au bout. Au passage de drôles de choses s‘étaient passée au niveau de interfaces assignées à la connexion à internet. Rien de très grave. Au passage, j’en profitais pour installer le moniteur des sondes de son PC.

Faisant mes manipulations, je donnais des explications à Nico, qui n’en finissait pas de Oh et de Ah ! Mais bien sur en découvrant le moteur de son système GNU/Linux sous le capot. Et il finit par me dire en substance : Pourquoi tu ne parlerais pas plus souvent au Lug de tout ceci. Alors effectivement, il y a matière à parler pendant des heures. Une présentation formelle nécessite néanmoins une préparation à laquelle je n’ai (malheureusement) pas trop de temps à consacrer. Et puis, il faut dire que je ne sors les explications que dans le feu de l’action de la résolution d’un problème, ce qui je pense est bien plus constructif pour saisir les commandes utiles et l’interprétation de leurs résultats. Ce qui reste certain, c’est que l’explication doit être assez systématique pour que l’auditoire puisse en tirer plus qu’une recette, mais bien une compréhension plus globale du fonctionnement de Linux. Et tant qu‘à faire, autant que ce soit le propriétaire lui-même qui fasse les manips : il y a une différence entre connaître le chemin et arpenter le chemin.

A propos de l’approche systèmatique du fonctionnement d’un système, j’ai été confronté à ce que j’aime à appeler “la connaissance druidique” qui sied si bien aux systèmes windows. Pour faire une comparaison, savoir où résident les scripts de démarrage des différents niveau de fonctionnement d’init pourrait s’apparenter à connaître l’emplacement des clefs de registre qui régissent le paramétrage du démarrage des services sur windows. Mais là s’arrête l’analogie : sous linux, les scripts… sont des scripts justement, et la compréhension de leur fonctionnement est disponible directement en regardant leur contenu. Et puis, il y a un très bon guide sur le démarrage d’un linux Pour windows, et bien, ce n’est pas du pareil : si personne ne m’avait dit que mettre 4 dans la clef Start au lieu de 2 permet de désactiver le service en question, j’aurais bien dû expérimenter par essais-echecs. Hé oui, un service rebelle sous windows, et le verrou sur le gestionnaire graphique des services plante totalement le système. Il faut bien aller mettre les mains dans le camboui sous la supervsion d’un mentor… Ici, RTFM ne sert à rien. C’est de bouche de druide à oreille de druide1 que les bonnes recettes se passent…

Ordonc (pour faire pédant), j’ai pris la résolution de prendre au maximum prétexte à petite présentation chaque déplombage qu’il m’arrivera d’avoir à réaliser (sur Linux s’entend). Si vous avez un soucis avec votre zosiau, vous savez à quoi vous en tenir !

fn1. Ce n’est pas totalement juste : des sites de geeks windowsiens (oxymore ?) en parlent.

One comment

These icons link to social bookmarking sites where readers can share and discover new web pages.
  • Del.icio.us
  • Digg
  • Facebook
  • Google
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Tumblr
  • Twitter
frérot

Tu vas rire… mon collègue “expert javascript” et amoureux de windows m’a déclaré que “sous Windows on sait ou trouver ce qui démarre alors que sous linux il faut chercher”. J’avoue avoir été désarçonné, puis, eurêka ! j’ai compris : Windows dissout la matière grise et la transforme en compote, rendant ainsi incompréhensible une approche rationnelle et ordonnée des problèmes ! Bref, j’ai eu beau batailler, lui expliquer que le menu démarrer, l’infâme “autoexec”, la base de registres c‘était cochon et désordonné, rien à faire. (J’ai finalement lâché l’affaire quand il m’a déclaré que “linux, ca devient un truc d’entreprise, c’est dommage”… Là, c’est le monde à l’envers….

frérot - 11-10-’05 20:32




(optional field)
(optional field)
Remember personal info?
Small print: All html tags except <b> and <i> will be removed from your comment. You can make links by just typing the url or mail-address.