Fork me on GitHub

About

Vous êtes sur le weblog de JN Avila

Pages

Add some pages here, or start a new chapter.

Tag Cloud

Archives

Categories

Links

Alpinux
Aroblog
Hayabousa
Le blog de Raphy Stoller
le blog de Belu
stellamatutina
Da BOop
JS Zone
Irresponsable !
Blablog
Mistress Doom Bazar
Le monde de Cornelius
Why-Note

Search

Latest Comments

Nathalia (Fin de vacances): Tiens, tu blogues perso maintenant ?
DBF (Mes dernières lec…): Plus léger et en phase avec l’actu www.decitre.fr/livres/star -wars-l.. Joyeux Noël, JNA.
JN (Real humans and c…): C’est en anglais parce que je voulais en faire une réponse à l’article initial.
Frérot (Real humans and c…): Waowww, You’ve gone deep into the episodes… By the way, like you, I was kind of fond of “Real Human…
Cami (Les joies de l'in…): Bonjour! Si vous êtes intéressés de traduire logiciels pour Internet, pour PC, pour mobiles ou tout a…
Mathieu (Pas sérieux): …. je vois passer les avions avec bandeaux publicitaires au-dessus des plages depuis la fenêtre de mo…

Stuff

Powered by PivotX - 2.3.3 
XML: RSS Feed 
XML: Atom Feed 

« Google, par ceux qui … | Home | Comment bien utiliser… »

Utilisabilité

Tuesday 13 December 2005 at 10:37 pm.

Linus Torvaldsa shooté dans la termitière. Daniel Glazman a réagi .

j’aurais tendance à être d’accord avec Linus. Je préfère KDE (monkey) … plus sérieusement, ne pas rendre une interface confuse n’a jamais été équivalent à la simplifier. Ce qu’il faut, c’est hierarchiser et avoir une logique irréprochable des accès et placements des différentes fonctionnalités. Cette logique peut évoluer au cours du temps, au fur et à mesure que le niveau d‘éducation informatique de la base d’utilisateur avance. Ce qui est certain, c’est que les fonctions basiques doivent être le plus visibles de prime abord.

Simplifier à outrance les fonctionnalités accessibles directement à l’utilisateur lambda et lui cacher les gestions plus avancées dans des interfaces secondaires semble peut-être une bonne option dans un premier temps, mais c’est aussi le condamner à ne pas “voir” les possibilités d’amélioration. Je ne m’y connais pas beaucoup en ergonomie mais je pense qu’une majorité d’utilisateur a la capacité à faire évoluer son utilisation de l’outil informatique de manière autonome, par curiosité ou par désir de faire mieux (expérience personnelle dans une petite structure).

La plupart des utilisateurs ont conscience que l’outil informatique doit les aider à effectuer leur tâches, et recèle la capacité de le faire. Planquer ces capacités sous le prétexte que “oh là là, mais c’est une utilisation avancée !”, c’est une manière de les débiliser : c’est trop compliqué pour vous et puis ça ne vous intéresse surement pas. Circulez y a rien à voir. Alors forcément, quand certains bravent l’interdit, c’est qu’ils commencent à toucher. Mais en informatique comme ailleurs, ce n’est pas le fait découvrir les fonctionnalités, mais bien celle de les utiliser qui fait la différence entre un bidouilleur et un expert. En planquant les fonctionnalités avancées, on fait le pari de fabriquer des bidouilleurs plutôt que des experts.

No comments

These icons link to social bookmarking sites where readers can share and discover new web pages.
  • Del.icio.us
  • Digg
  • Facebook
  • Google
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Tumblr
  • Twitter




(optional field)
(optional field)
Remember personal info?
Small print: All html tags except <b> and <i> will be removed from your comment. You can make links by just typing the url or mail-address.