Fork me on GitHub

About

Vous êtes sur le weblog de JN Avila

Pages

Add some pages here, or start a new chapter.

Tag Cloud

Archives

Categories

Links

Alpinux
Aroblog
Hayabousa
Le blog de Raphy Stoller
le blog de Belu
stellamatutina
Da BOop
JS Zone
Irresponsable !
Blablog
Mistress Doom Bazar
Le monde de Cornelius
Why-Note

Search

Latest Comments

Mathieu (Pessimisme écolog…): Prêt à t’investir dans https://bulletintransition 73.fr alors ?
Stéphan (un petit ajout à …): C’est çà la célébrité…
JN (Mes dernières lec…): Il faudra que tu attendes que j‘écrive un billet. Pour ce qui est de “sustainabilité”, ben c’est so…
Mathieu (Mes dernières lec…): Tiens, “sustainabilité”, c’est quoi le mot en vrai français pour dire ça ? “Durabilité”, “soutenabili…
Mathieu (Mes dernières lec…): Houlà, t’en as trop dit ! Balance !!!
JN (Mes dernières lec…): Et encore, je ne te parle pas de ce que je lis en ce moment…

Stuff

Powered by PivotX - 2.3.3 
XML: RSS Feed 
XML: Atom Feed 

« Me voilà donc dans l'… | Home | Alcool ou eau sucrée … »

Le réseau local facile

Tuesday 02 January 2007 at 10:22 pm.

J’ai découvert il y a peu que Google tenait en interne des présentations sur des sujets divers allant de la technique informatique à l’histoire. Et pour bien faire, ils ont eu l’idée de filmer et proposer au téléchargement l’intégralité de ses sessions sur leur site. La qualité des intervenants et le choix judicieux des sujets en font de vraies perles de l’information. Une en particulier m’a intrigué : celle parlant du système zeroconf alias Bonjour comme appelé chez Apple. Sous Linux, le système repose sur le service Avahi, que j’avais désactivé lors de l’installation1 .

Mais piqué par la curiosité, j’ai voulu le réactiver pour voir ça en vrai. La démonstration était en effet frappante : on connecte une caméra à un hub, et immédiatement, on voit apparaître dans le navigateur de réseau local une nouvelle ressource video sur laquelle le système automagiquement se branche et commence à jouer le flux. Besoin d’une impression ? Branchez l’imprimante capable de faire zeroconf et vous voilà prêt à sortir sur papier tout ce que vous désirez depuis n’importe quel ordinateur. Besoin de partager des fichiers ou de gérer un dépot de source dans un environnement adhoc (créé pour l’occasion) ? Branchez vos PCs ensemble, activez le service de partage de fichier ou de source sur le pc concerné et commencez à travailler sur toutes les stations de travail ! Et tout celà, sans configurer une adresse IP ou un quelconque serveur !

Donc pour commencer, il faut vérifier qu’on a bien avahi installé, et faire un petit tour dans /etc/avahi/avahi-daemon.conf pour changer la ligne

bq. host-name=coriandre … use-ipv6=yes2 … enable-dbus=yes

et démarrer le service avahi. Si on a activé un pare-feu, ne pas oublier d’ouvrir le port udp 5353.

On peut commencer à naviguer dans le réseau local zéroconf et découvrir les services disponibles sur les différents hôtes présents. zeroconf repose sur IP et peut faire tout seul l’allocation d’adresses en IP4 ou IP6 (en fait, IP6 le fait tout seul), ou utiliser les adresses déjà fournies. zeroconf prend alors en charge la publication des services et la navigation. Le service peut être accédé via Konqueror dans la section zeroconf:/ On choisit un service qui nous intéresse (par exemple le partage de bureau) et on lance l’application cliente et… ça plante lamentablement : unknown host origan.local la résolution des noms de ressources locales ne semble pas fonctionner…

Un petit tour sur le site d’avahi, et on apprend qu’il faut en plus un petit connecteur pour que le système cherche les noms d’hôtes en .local par zeroconf. On continue donc par un

bq. urpmi nss_mdns

suivi d’un petit tour dans /etc/nsswitch.conf où on édite la ligne hosts pour qu’elle ait cette tête :

bq. hosts: mdns files nis dns

Cette fois-ci, on a :

bq. [jnavila@coriandre jnavila]$ getent hosts origan.local 192.168.0.1 origan.local

Bingo ! Cette fois les services sont accessibles. C’est fini !

____

fn1. Selon le principe que ce que je ne connais est susceptible de me porter préjudice. Sécurité, sécurité.

fn2. IPv6 est activé par défaut sur Mandriva, et ce n’est pas un mal. IPv6 c’est l’avenir maintenant très proche, donc autant être prêt !

No comments

These icons link to social bookmarking sites where readers can share and discover new web pages.
  • Del.icio.us
  • Digg
  • Facebook
  • Google
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Tumblr
  • Twitter




(optional field)
(optional field)
Remember personal info?
Small print: All html tags except <b> and <i> will be removed from your comment. You can make links by just typing the url or mail-address.