Fork me on GitHub

About

Vous êtes sur le weblog de JN Avila

Pages

Add some pages here, or start a new chapter.

Tag Cloud

Archives

Categories

Links

Alpinux
Aroblog
Hayabousa
Le blog de Raphy Stoller
le blog de Belu
stellamatutina
Da BOop
JS Zone
Irresponsable !
Blablog
Mistress Doom Bazar
Le monde de Cornelius
Why-Note

Search

Latest Comments

Nathalia (Fin de vacances): Tiens, tu blogues perso maintenant ?
DBF (Mes dernières lec…): Plus léger et en phase avec l’actu www.decitre.fr/livres/star -wars-l.. Joyeux Noël, JNA.
JN (Real humans and c…): C’est en anglais parce que je voulais en faire une réponse à l’article initial.
Frérot (Real humans and c…): Waowww, You’ve gone deep into the episodes… By the way, like you, I was kind of fond of “Real Human…
Cami (Les joies de l'in…): Bonjour! Si vous êtes intéressés de traduire logiciels pour Internet, pour PC, pour mobiles ou tout a…
Mathieu (Pas sérieux): …. je vois passer les avions avec bandeaux publicitaires au-dessus des plages depuis la fenêtre de mo…

Stuff

Powered by PivotX - 2.3.3 
XML: RSS Feed 
XML: Atom Feed 

Course à la puissance et logiciels libres

Wednesday 31 May 2006 at 10:17 pm

Dernièrement, j’ai vécu deux évènements qui ont trait au même problème. * J’ai brassé des “vieux PCs” pour les palettiser, direction le recyclage à notre société. Environ 15 pentium 100 et même un pII 300. * Nous sommes en retard pour le renvoi de notre sujet de fête de la science de cette année qui a pour thème l‘écologie.

Concernant les PC au recyclage, je me souviens qu’il n’y a pas si longtemps, un pingouin avait permis d’en transformer une partie en routeur, pare-feu, serveurs LDAP, et même serveur web de groupware. Et aujourd’hui, il semble inimaginable de les utiliser ; les arguments vont de la vétusté (par rapport à quoi) à la fin de la garantie et des pièces détachées… Je pense que ce sont des arguments fallacieux, car les coûts d’achat comme de pièces détachées sont totalement exhorbitants sur du matériel neuf ou même en période de garantie. La seule chose qu’il faille investir aujourd’hui pour ces appareils n’est que le temps de les remettre sur pied et de les maintenir… Et c’est bien sûr là qu’est le problème : quand je vois le coût d’une journée de mon travail pour mon employeur, c’est certain qu’il y regarde à deux fois avant de me confier des missions qui ne sont pas dans le coeur de métier de l’entreprise.

Ce qu’il y a aussi à gagner c’est de l‘énergie… celle consommée par la toute dernière bête de course bi corps à injecteur, est tout simplement pharaonique face à ce que pouvait tenir une des antiquités sus-décrites qui rappelons le, n’avait qu‘à peine besoin d’un radiateur minuscule (Hé oui, tout cette énergie fait du chauffage, pratique en hiver, beaucoup moins en été). Alors, oui, cette avalanche de puissance (de calcul) commence à permettre de faire réaliser des tâches de fond lourdes (indexation du contenu du disque dur, analyse des habitudes de l’utilisateur, récupération des feeds RSS d’un site de trolleurs, analyse en temps réel des fichiers contre les virus pour les malheureux possesseurs de système d’exploitation vulnérable…) inimaginables sur un poids léger de la micro. Mais une fois encore, ces fonctions sont souvent inutilisées ou ignorées, et peuvent bien utiliser le temps d’inactivité de PC (au travail, ça fait quand même 16H par jour !). Au final, je suis certain que celà réduirait la facture de manière conséquente…

La famille s'agrandit

Monday 22 May 2006 at 9:04 pm

Depuis ce WE, notre famille vient de grandir. Ma chère et tendre m’avait averti, mais je n’avais pas trop fait attention. Et voilà, non seulement la famille s’agrandit, mais de deux membres en même temps… Deux filles mignonnes à souhait (pour l’instant). J’entends déjà Nico" m’enjoindre de m’inscrire à son association de parents de jumeaux…

Read More

Déclaration des impots en ligne : suite et fin

Wednesday 17 May 2006 at 9:44 pm

Après avoir joué à récupérer proprement un certificat électronique que le site du gouvernement, je me suis lancé dans ma déclaration.

Première remarque : le site des impots utilise encore des applets java pour de nombreuses étapes. Donc, il nécessaire d’avoir une machine java installée et configurée correctement pour fonctionner avec votre navigateur préféré (attention : Konqueror n’est pas accepté… en vertu de quoi, je me demande). Les étapes de déclaration se passent correctement, jusqu’au moment d’envoyer la déclaration. Dans mes premiers essais, cette phase se soldait immanquablement par une erreur à propos du serveur. J’ai mis celà sur ma configuration java qui a un comportement bizarre.

Mais en allant déjeuner chez des amis que j’ai fait basculer sous linux, je me suis aperçu que ça avait plutot à voir avec l’OS qu’on utilise : ils avaient le même soucis. Une recherche sur internet n’a rien apporté de nouveau. Jusqu‘à un mail de JD qui lui, a eu la bonne idée de demander directement à l’administration. Résultat : il semble que le parefeu de notre bon tux, alias netfilter soit trop restrictif. Le désactiver momentanément permet de passer l‘étape finale de la déclaration.

Question : que bloque donc notre parefeu préféré ? Un port en écoute de la jvm sur notre machine ? Une socket secondaire associée (type ftp) ? Bref, ça passe pour cette fois-ci, mais je trouve tout de même léger de devoir baisser le niveau de sécurité global de son PC pour pouvoir déclarer ses impots.

Votre avis ?

Update : J’ai reçu aujourd’hui un mail de l’administration fiscale m’indiquant qu’ils avaient remarqué l’echec de ma déclaration et avaient détecté un problème de leur côté, et que c‘était à présent résolu ! Donc, a priori, plus besoin de désactiver le pare-feu pour finir la procédure.

Au secours !

Thursday 04 May 2006 at 5:09 pm

Les ennuis commencent !

Ma fille ainée (même pas sept ans) vient de recevoir un bouquet de fleur de la part d’un admirateur… Dieu me préserve !

Quand j'ai découvert Linux

Tuesday 02 May 2006 at 2:58 pm

Je viens tout juste de (re)finir le bouquin de M. Torvalds Il était une fois Linux et comme je fouille dans mes affaires d‘études supérieures (si, si , ça m’arrive…) je suis tombé sur ça

La version 0.01 avait deux ans, la version 1.0 venait tout juste de sortir (permettant d’utiliser X et le réseau), et notre prof d’info l’avait déjà incorporé dans ses cours… Quand j’y repense, je me dis qu’il a vraiment eu la vista (Pas celle de MS, hein ! En fait, à cette époque, c‘était encore Win3.11 qui sévissait…). Et déjà, dans la salle self-service, les PCs étaient par défaut sous linux, il fallait rebooter pour avoir win (pour les outils d’office, biensur, quand la salle des macs à côté n’avait plus de place), et il fallait à tout prix laisser les pcs sous linux en quittant. De mémoire, chaque nuit, la partition FAT de chaque PC était remise à neuf depuis linux, et les comptes unix et windows synchronisés.

On commençait sérieusement à penser à mettre la résidence étudiant en réseau avec l‘école, d’autant plus que de nombreux étudiants avait un linux qui attendait sagement une connexion pour leur éviter les mises à jour via disquettes… Bon, je vais arrêter, j’ai une larme au coin de l’oeil ;-)

Rentrez dans la loi !

Monday 01 May 2006 at 11:12 pm

Le BSA semble travailler dur à envoyer des mails posant la question “êtes-vous dans la légalité ?”. L’equipe PR d’OpenOffice.org semble vouloir s’emparer de cette campagne pour la détourner : “Rentrez dans la légalité : prenez OpenOffice.org !”. Voici un petit aperçu des brouillons

Update : C’est officiel maintenant !

Get legal. Get OpenOffice.org

Linkdump

» J'aime

Une équipe passionnée et financée, un objectif, un temps imparti : c’est une coding party

  No comments |