Fork me on GitHub

About

Vous êtes sur le weblog de JN Avila

Pages

Add some pages here, or start a new chapter.

Tag Cloud

Archives

Categories

Links

Alpinux
Aroblog
Hayabousa
Le blog de Raphy Stoller
le blog de Belu
stellamatutina
Da BOop
JS Zone
Irresponsable !
Blablog
Mistress Doom Bazar
Le monde de Cornelius
Why-Note

Search

Latest Comments

Nathalia (Fin de vacances): Tiens, tu blogues perso maintenant ?
DBF (Mes dernières lec…): Plus léger et en phase avec l’actu www.decitre.fr/livres/star -wars-l.. Joyeux Noël, JNA.
JN (Real humans and c…): C’est en anglais parce que je voulais en faire une réponse à l’article initial.
Frérot (Real humans and c…): Waowww, You’ve gone deep into the episodes… By the way, like you, I was kind of fond of “Real Human…
Cami (Les joies de l'in…): Bonjour! Si vous êtes intéressés de traduire logiciels pour Internet, pour PC, pour mobiles ou tout a…
Mathieu (Pas sérieux): …. je vois passer les avions avec bandeaux publicitaires au-dessus des plages depuis la fenêtre de mo…

Stuff

Powered by PivotX - 2.3.3 
XML: RSS Feed 
XML: Atom Feed 

En parcourant la spec de YMODEM

Monday 31 October 2011 at 10:44 am

XMODEM, YMODEM et ZMODEM,  ce sont ces protocoles qui permettent de transférer par liaison série des fichiers (les jeunes qui ne savent pas ce qu'est une liaison série, ils se taisent).

Je me suis dernièrement trouvé face à un soft qui semblait très sélectif dans sa compatibilité, n'acceptant pour les transferts YMODEM que ceux en provenance de HyperTerminal® disponible sur MS Windows®. Pour les autres clients, et particulièrement sous Linux, bizarrement, la taille de transfert indiquée donnait des valeurs qui ressemblaient fortement à un code de retour de fonction -1 interprété comme un entier non signé (ah.. Les joies des valeurs spéciales comme code de retour, il faudra que je vous en parle un jour).

Voulant percer le mystère de cette vilénie, j'ai décidé de voir de plus près de quoi il en retournait. Il apparaît que derrière la taille du fichier, de manière optionnelle, on peut disposer sa date de modification et ses droits unix. En ce que j'ai pu comprendre, l'outil n'accepte que la version sans option et ne gère pas les cas où les champs optionnels sont présents. En effet, la gestion sous DOS n'incluait pas ces  champs. Ceci est assez compréhensible, vu la gestion du temps à l'époque de MS-DOS. Plus précisément :

     Two Microsoft blunders complicate the use of modification dates in
     file transfers with MSDOS(TM) systems. The first is the lack of
     timezone standardization in MS-DOS. A file's creation time can not
     be known unless the timezone of the system that wrote the file4 is
     known. Unix solved this problem (for planet Earth, anyway) by
     stamping files with Universal Time (GMT). Microsoft would have to
     include the timezone of origin in the directory entries, but does
     not.  Professional-YAM gets around this problem by using the z
     parameter which is set to the number of minutes local time lags GMT.
     For files known to originate from a different timezone, the -zT
     option may be used to specify T as the timezone for an individual
     file transfer.

Deux remarques à propos de ce texte :

  • Nous sommes en 2011, et je me cogne à une limitation du DOS des années 80. Un truc mal fichu au départ, c'est de la dette technique pour l'avenir, et quelque fois à long terme...
  • L'auteur souligne que Unix a résolu le problème de manière simple, mais pointe tout de même une limitation. L'utilisation du GMT est restreint à une utilisation sur la planète Terre. Mais c'est vrai que ce n'est pas tout les jours qu'on envoie son calculateur dans l'espace. D'ailleurs, y-a-t'il un système de temps pour l'espace ?

séquence nostalgie

Tuesday 18 October 2011 at 12:16 pm

Une lecture proprement horrifiante

Monday 17 October 2011 at 8:58 pm

Je savais Albanel à l'origine de Hadopi, mais , je suis cloué...

Pour une fois, ce sera une citation tirée de Star Trek :

With the first link, the chain is forged. The first speech censored, the first thought forbidden, the first freedom denied, chains us all irrevocably.

Et une histoire racontée par RMS lui-même pour faire bonne mesure

Pensée du matin

Thursday 06 October 2011 at 08:34 am

« Une idée qui n'est pas dangereuse ne mérite pas d'être appelée une idée. »

Oscar Wilde

Linkdump