Fork me on GitHub

About

Vous êtes sur le weblog de JN Avila

Pages

Add some pages here, or start a new chapter.

Tag Cloud

Archives

Categories

Links

Alpinux
Aroblog
Hayabousa
Le blog de Raphy Stoller
le blog de Belu
stellamatutina
Da BOop
JS Zone
Irresponsable !
Blablog
Mistress Doom Bazar
Le monde de Cornelius
Why-Note

Search

Latest Comments

Nathalia (Fin de vacances): Tiens, tu blogues perso maintenant ?
DBF (Mes dernières lec…): Plus léger et en phase avec l’actu www.decitre.fr/livres/star -wars-l.. Joyeux Noël, JNA.
JN (Real humans and c…): C’est en anglais parce que je voulais en faire une réponse à l’article initial.
Frérot (Real humans and c…): Waowww, You’ve gone deep into the episodes… By the way, like you, I was kind of fond of “Real Human…
Cami (Les joies de l'in…): Bonjour! Si vous êtes intéressés de traduire logiciels pour Internet, pour PC, pour mobiles ou tout a…
Mathieu (Pas sérieux): …. je vois passer les avions avec bandeaux publicitaires au-dessus des plages depuis la fenêtre de mo…

Stuff

Powered by PivotX - 2.3.3 
XML: RSS Feed 
XML: Atom Feed 

« La civilisation attei… | Home | Livre Progit en franç… »

Réflexe pavlovien

Thursday 08 December 2011 at 5:11 pm.

Beaucoup de personnes qui me connaissent vous diront que j'ai tendance à douter, des fois au délà du raisonnable, de ce qu'elles me disent. Je ne pense pas être seul, car après tout, nous sommes dans la patrie de Descartes.

Si en plus la réunion est technique, là c'est carrément le mode paranoïaque qui se met en route, mais qui ne peut malheureusement empêcher toutes les erreurs. Dans ce mode, j'ai un cablage pavlovien sur certaines expressions.

Si quelqu'un commence la phrase par "en théorie" ou "en principe", j'ai les poils de la nuque qui se dressent immédiatement. On parle de technique au travail et la théorie, ça ne sert généralement qu'à expliquer pourquoi ça ne marche pas. Pour que ça marche, il faut un peu plus que des considérations éthérées.

Si la phrase commence par "a priori" ou "à première vue", la pensée réflexe qui me vient, c'est : "toi, mon gars, tu as été flemmard et tu n'as rien testé". Et tout le monde sait qu'un design fonctionne tant qu'on n'a pas essayé de l'utiliser.

Un autre cas est l'utilisation du conditionnel, ou pire un "ça devrait...", preuve d'un déli flagrant d'optimisme. Dans l'histoire du verre à moitié plein ou à moitié vide, ce qu'il faut surtout retenir c'est que le verre n'est pas plein. Peu importe son niveau de remplissage réel finalement.

Dans tous les cas, je me souviens du commentaire de O'Toole "Murphy est trop optimiste".

No comments

These icons link to social bookmarking sites where readers can share and discover new web pages.
  • Del.icio.us
  • Digg
  • Facebook
  • Google
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Tumblr
  • Twitter




(optional field)
(optional field)
Remember personal info?
Small print: All html tags except <b> and <i> will be removed from your comment. You can make links by just typing the url or mail-address.