Fork me on GitHub

About

Vous êtes sur le weblog de JN Avila

Pages

Add some pages here, or start a new chapter.

Tag Cloud

Archives

Categories

Links

Alpinux
Aroblog
Hayabousa
Le blog de Raphy Stoller
le blog de Belu
stellamatutina
Da BOop
JS Zone
Irresponsable !
Blablog
Mistress Doom Bazar
Le monde de Cornelius
Why-Note

Search

Latest Comments

Nathalia (Fin de vacances): Tiens, tu blogues perso maintenant ?
DBF (Mes dernières lec…): Plus léger et en phase avec l’actu www.decitre.fr/livres/star -wars-l.. Joyeux Noël, JNA.
JN (Real humans and c…): C’est en anglais parce que je voulais en faire une réponse à l’article initial.
Frérot (Real humans and c…): Waowww, You’ve gone deep into the episodes… By the way, like you, I was kind of fond of “Real Human…
Cami (Les joies de l'in…): Bonjour! Si vous êtes intéressés de traduire logiciels pour Internet, pour PC, pour mobiles ou tout a…
Mathieu (Pas sérieux): …. je vois passer les avions avec bandeaux publicitaires au-dessus des plages depuis la fenêtre de mo…

Stuff

Powered by PivotX - 2.3.3 
XML: RSS Feed 
XML: Atom Feed 

un haiku...

Friday 29 July 2005 at 9:44 pm

Aux admirateurs de lune les nuages parfois offrent une pause

Matsuo Bashô 1644-1694

MS Word est une bénédiction

Wednesday 27 July 2005 at 3:29 pm

Cet après-midi, j’ai eu droit à mon quart d’heure de rire. Avec MS Word. Notre modèle de document d’entreprise comporte un champ titre qui est un signet défini dans un tableau puis recopié à divers endroits du document. La gestion des signets est assez bizarre, mais on finit par s’y habituer, jusqu‘à ne plus penser aux différentes manips à réaliser pour conserver cet édifice fragile. C’est bien sur sans compter sur d’autres astuces qui vont allègrement faire tomber toutes ces recettes dans des bugs sans nom.

Pour gérer les différents indices d’un document, j’aime bien utiliser les marques de révision (je sais, c’est mal, ça marche pas ™ ). Sur une nouvelle version de document, les ajouts apparaissent clairement avec une couleur différente et une marque en marge. Quand on veut faire une nouvelle version, on accepte toutes les modifications antérieures et on peut recommencer avec un nouveau jeu de modifications.

Mais… Mais voilà. Pour une raison inconnue, le signet titre a été considéré comme modifié. Et comme le titre n’a pas changé, ça fait des marques de révision qui n’ont rien à faire. Qu‘à cela ne tienne, me dis-je, j’accepte ponctuellement les modifications sur le titre, et les marques disparaissent. Enfin, c’est ce que je croyais. A l’impression, MS Word remet automatiquement à jour les champs (même si on lui dit le contraire), voit que le champ n’est plus en phase avec son signet (en fait, il l’est mais lui croit que non) et remet le champ dans sa version d’origine, ce qui est perçu comme une modification. CQFD. Impossible d’obtenir une impression sans marque de révision.

Encore une victoire de canard ! Une fonctionnalité qui était hautement utile et efficace devient un problème inextricable. J’ai choisi d’en rire, et je m’en suis payé une bonne tranche ! :-D

Il manque encore quelque chose à KDE

Tuesday 26 July 2005 at 11:38 pm

Depuis peu, on voit surgir un peu partout des outils permettant d’indexer à la volée le contenu de son disque dur pour pouvoir rechercher toutes sortes de documents (mails, news, cache web, documents d’office, pdf, sources…) . J’avais entendu parler de Copernic, et depuis peu de Google qui au moyen d’une extension permet aussi à Firefox de rechercher dans son propre PC. Jusqu’aux annonces répétées de Microsoft sur leur tout nouveau système de fichiers qui intégrera directement une indexation sémantique des fichiers…

Mais bien sur, toute cette petite révolution se passe dans le monde Microsoft et sous Linux, j’en suis encore à me contenter de locate et grep. Certes, il font pas trop mal le boulot, mais il reste encore du chemin pour une indexation et une convivialité sur le bureau. Mes recherches sur un tel outil m’ont tout d’abord menéà Beagle, mais l’utilisation de Mono avec GTK# m’a tout de suite rebuté…

Aujourd’hui, je suis tombé sur l’annonce que KDE va proposer son utilitaire1 qui pourra remplir la fonction. J’ai hâte d’essayer ça et de développer quelques plugins dont je peux déjà avoir besoin (recherche dans les MP3, dans les fichiers DocBook, etc). Il va falloir attendre KDE 3.4, voire 4. Ou un backport pour notre bonne vieille Mandrake2 … Affaire clairement à suivre !

Update

fn1. En fait, l’article date d’un an, et le projet existe et s’appelle Kat. Merci JR !

fn2. Les anciennes habitudes ont la vie dure, c’est bien sur Mandriva que je voulais écrire.

5 ans Aujourd'hui

Thursday 21 July 2005 at 6:32 pm

Déjà. Le temps passe et on ne fait pas assez attention à ceux qui nous entourent. Cinq ans que je suis marié à ma délicieuse femme… . Est-ce que j’ai bien pris soin d’elle, comme je l’avais promis devant l’adjoint au maire ? Le perfectionniste que je suis n’en est pas certain du tout…

Alors je ne souhaite qu’une chose : que nous vivions les années devant nous avec mille fois plus d’attention.

Défaut de communication

Tuesday 19 July 2005 at 10:51 pm

Je suis chez un client aujourd’hui pour valider une communication entre leur pc de supervision et le notre. Et bien, malgré de nombreux échanges de documents par courriels, de conversations téléphoniques, on a vu qu’il y avait encore de points de différence d’interprétation entre nous.

Toutes les spécification sont écrites en langage humain, même celles des grands organismes normalisateurs. Mais la langue humaine a le don de créer des ambiguités et de laisser des parts d’ombre dans ce qui est exprimé. Y a-t-il un langage de spécification qui permette d’exprimer clairement les besoins et les comportements des systèmes de communication ?

Une bonne après-midi de picnic

Sunday 17 July 2005 at 10:16 pm

Hier, samedi, Alpinux a tenu son premier picnic d‘été. On s’est d’ailleurs promis de réitérer la chose l’année prochaine. Avec une assemblée de près de 15 personnes, le temps gris au début puis ensoleillé, de la nourriture et de la boisson (trop en fait), un bain et des jeux de plages, tout était réuni pour passer une après-midi agréable, agrémentée de discussions entre fondus des logiciels libres. Les discussions à propos de la mise en place d’un site de partage sur les trucs et astuces pour le montage vidéo avec les logiciels libres ont avancé. On a aussi pas mal parlé administration de réseau, et j’ai vu que tout le monde était confronté au mêmes problèmes. Quelques photos ont été prises, et j’ai hâte de voir ça.

Les temps changent

Wednesday 13 July 2005 at 3:38 pm

Conversation entendue entre deux jeune dans le bus ce matin :

bq. > Le mien est plus petit que le tien > Oui, mais le tien, il fait combien de gig ?

N’allez pas vous faire d’idées, ces jeunes parlaient de leurs lecteurs MP3, IPOD, etc. Il n’y a pas si longtemps, j‘étais pourtant sûr que le plus cool était celui qui avait le plus gros… (pig)

Complainte du développeur

Sunday 10 July 2005 at 10:35 pm
  • Pourquoi mon pc reboot-t-il aléatoirement à la fin d’une session de debug ? * Pourquoi au bout de quelques sessions de debug où je tue brutalement le process, mon programme ne peut-il plus ouvrir de socket ? * Pourquoi un programme planté qui ne répond plus ne peut-il pas être tué depuis le gestionnaire de tâche ? * Pourquoi la spécification dans le MSDN de la fonction ReadDirectoryChangesW ne correspond-elle pas au comportement que je vois dans mon programme ? * Pourquoi a-t-il fallu que je reboote mon portable car à la sortie de la mise en veille prolongée, la socket de mon serveur était aux abonnés absents ?

ps : “pourquoi” est le mot favori de ma seconde en ce moment. Alors je me venge un peu ;-)

La directive des brevets sur les logiciels

Thursday 07 July 2005 at 10:26 am

Hier, le parlement européen a rejeté la directive avec la majorité requise. C’est un mouvement qui n’est pas mauvais, mais on ne peut pas encore crier victoire. Le bon mouvement aurait été l’acceptation des amendements de réduction du champ d’application, ce qui aurait garanti une définition claire de ce qui ne peut pas être breveté.

Pour rappel, l’OEB a déjà fait “quelques” entorses à la législation en vigueur en europe, en permettant le dépot de brevets sur des systèmes logiciels, là où le droit devrait être régi par le droit d’auteur. Le nombre de ces petites exception se monte quand même à 30000 ! Cette situation entretient donc toujours le flou juridique autour de la situation de ces “exceptions”…

Autre point non négligeable, il semble que l’OEB vive des sommes versées pour le dépots de brevets… On imagine tout de suite ce que signifie l‘équilibre financier dans une telle situation. Ca serait comme de faire siéger un représentant de Monsanto à la commission sur la manipulation génétique…

A propos du non conséquentialisme

Saturday 02 July 2005 at 1:47 pm

J’ai lu il y a quelques temps une analyse sociologique des décisions absurdes où il était mentionné parmi les causes principales les bricolages cognitifs. Parmi ces bricolages cognitifs, un des plus important est le raisonnement non conséquentialiste. Pour faire simple, imaginons que vous êtes en avion à court de kérozène et en train de faire un atterrissage de fortune. Au moment de sortir le train d’atterrisage, il y a un problème et vous ne savez pas si vous le train est bien sorti ou pas. Des accidents aériens ont été expliqués par le fait que dans le feu de l’action, le pilote voulait à tout prix s’assurer que le train était sorti avant d’atterrir. Ce raisonnement est complètement illogique car de toute façon, que le train soit sorti ou pas, il fallait atterrir. Le bricolage cognitif qui introduit une relation de cause à effet, là ou il n’y a qu’une relation temporelle est un exemple typique de raisonnement non conséquentialiste.

Dernièrement, j’en ai eu un superbe exemple : avec la nomination de la Grande-Bretagne à la présidence de l’Europe, certains se sont crus malins de dire : “Et voilà, le non à la constitution va faire l’inverse de ce que les votants voulaient. Tony Blair va nous faire une Europe plus libérale.” . Il faut bien remettre les choses en place : la présidence de l’Europe est à la Grande-Bretagne pour ce second semestre 2005, que le référendum à la constitution ait été positif ou non en France. Après, on peut parler des conditions dans lesquelles la présidence de l’Europe est donnée à un farouche défenseur du libéralisme anglo-saxion (et pour cause). Mais là encore, les conditions auront une influence sur les discussions, mais pour l’instant, aucun des pays qui a désapprouvé la constitution n’a été exclu du conseil, et chaque pays a toujours ses voix. Les visions et les alliances n’ont que peu changé. Au moins à court terme, les résultats des référendums n’ont pas d’influence sur la situation actuelle de l’Europe.

Les logiciels libres, pour apprendre un peu plus

Friday 01 July 2005 at 11:23 pm

Je ne sais pas si beaucoup de mes connaissances qui touchent un peu en technique informatique ont le même sentiment que moi concernant les béotiens de l’informatique. Aujourd’hui encore, j’ai été étonné de voir des personnes utiliser l’informatique comme on utiliserait un crayon et du papier.

Read More

Linkdump

» question pertinente

la lune s‘éloigne de la terre OK. Cela soulève des questions, mais je suis dubitatif. Il ne faut mélanger extrapolation et faits mesurés…

  No comments |
» Les continuations

Explications pour un nom barbare qui va faire hurler les tenants du fonctionnel propre.

  No comments |
» Sécurité, réactivité et Logiciels libres

encore un exemple avec la faille ICMP mise à jour par Fernando Gont.

  No comments |