Fork me on GitHub

About

Vous êtes sur le weblog de JN Avila

Pages

Add some pages here, or start a new chapter.

Tag Cloud

Archives

Categories

Links

Alpinux
Aroblog
Hayabousa
Le blog de Raphy Stoller
le blog de Belu
stellamatutina
Da BOop
JS Zone
Irresponsable !
Blablog
Mistress Doom Bazar
Le monde de Cornelius
Why-Note

Search

Latest Comments

Stéphan (un petit ajout à …): C’est çà la célébrité…
JN (Mes dernières lec…): Il faudra que tu attendes que j‘écrive un billet. Pour ce qui est de “sustainabilité”, ben c’est so…
Mathieu (Mes dernières lec…): Tiens, “sustainabilité”, c’est quoi le mot en vrai français pour dire ça ? “Durabilité”, “soutenabili…
Mathieu (Mes dernières lec…): Houlà, t’en as trop dit ! Balance !!!
JN (Mes dernières lec…): Et encore, je ne te parle pas de ce que je lis en ce moment…
Mathieu (Dernière lecture …): “Tous les habitants des pays développés sont dans une certaines mesure des enfants du pétrole. Le fai…

Stuff

Powered by PivotX - 2.3.3 
XML: RSS Feed 
XML: Atom Feed 

« Justification scienti… | Home | Des froumis et des ho… »

Première participation à un coding dojo

Wednesday 14 January 2009 at 10:13 pm.

J’entends déjà fuser les keskecéé dans la salle. Le plus simple pour expliquer et de reprendre la citation de son créateur (français)

bq. Si je veux apprendre le Judo, je vais m’inscrire au dojo du coin et y passer une heure par semaine pendant deux ans, au bout de quoi j’aurai peut-être envie de pratiquer plus assidument. Si je veux apprendre la programmation objet, mon employeur va me trouver une formation de trois jours à Java dans le catalogue 2004.

Laurent Bossavit

Voilà. Et pour plus d’information, c’est ici . Aujourd’hui, nous avons donc fait un randori (scéance d’exercice) sur la programmation d’un jeu de Mastermind en mode TDD . En gros, une quinzaine d’informaticiens plutôt compétents planchent pendant une heure et demi sur un programme, et finissent par générer un jeu qui ne marche que pour un seul pion à deviner…

Maigre résultat, si on en juge par ce critère, mais l’objectif était ailleurs : introduire aux nouveaux venus dans le monde de l’extreme programming, le concept de Test Driven Development, une manière de programmer, en commençant avant tout par exprimer le besoin sous forme d’une mise en situation logicielle de la fonctionnalité (le test), avant de s’attaquer à la fonctionnalité proprement dite. Enfin, pour une bonne partie de l’audience, partager les expériences de programmation XP, et les “bonnes habitudes” à prendre avec cette méthodologie.

Même si on eu l’impression de discuter quelques fois du sexe des anges, l’expérience reste à réitérer.

No comments

These icons link to social bookmarking sites where readers can share and discover new web pages.
  • Del.icio.us
  • Digg
  • Facebook
  • Google
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Tumblr
  • Twitter




(optional field)
(optional field)
Remember personal info?
Small print: All html tags except <b> and <i> will be removed from your comment. You can make links by just typing the url or mail-address.