Fork me on GitHub

About

Vous êtes sur le weblog de JN Avila

Pages

Add some pages here, or start a new chapter.

Tag Cloud

Archives

Categories

Links

Alpinux
Aroblog
Hayabousa
Le blog de Raphy Stoller
le blog de Belu
stellamatutina
Da BOop
JS Zone
Irresponsable !
Blablog
Mistress Doom Bazar
Le monde de Cornelius
Why-Note

Search

Latest Comments

Nathalia (Fin de vacances): Tiens, tu blogues perso maintenant ?
DBF (Mes dernières lec…): Plus léger et en phase avec l’actu www.decitre.fr/livres/star -wars-l.. Joyeux Noël, JNA.
JN (Real humans and c…): C’est en anglais parce que je voulais en faire une réponse à l’article initial.
Frérot (Real humans and c…): Waowww, You’ve gone deep into the episodes… By the way, like you, I was kind of fond of “Real Human…
Cami (Les joies de l'in…): Bonjour! Si vous êtes intéressés de traduire logiciels pour Internet, pour PC, pour mobiles ou tout a…
Mathieu (Pas sérieux): …. je vois passer les avions avec bandeaux publicitaires au-dessus des plages depuis la fenêtre de mo…

Stuff

Powered by PivotX - 2.3.3 
XML: RSS Feed 
XML: Atom Feed 

Utiliser des pull request signées dans Git

Tuesday 14 February 2012 at 3:42 pm

En poursuivant l'effort de sécurisation et de traçabilité dans la gestion de l'intégration du kernel Linux, une nouvelle fonctionnalité a été développée pour la version 1.7.9 : les requêtes de tirage signées.

Le document original montre que cela permettra à l'intégrateur de vérifier que les changesets qu'il tire sont bien tous ceux et seulement ceux de son lieutenant, et laisse une trace dans l'historique de cette vérification. Tout ça avec la crypto asymétrique fournie par GPG.

Voilà de quoi écrire une nouvelle section dans Progit...

Livre Progit en français : une étape

Saturday 14 January 2012 at 11:46 am

La première phase de traduction du livre progit terminée, je me suis attelé à la traduction des figures.

C'est à présent chose faite, non sans mal car le document source des figures avait deux problèmes :

  • Il était en format omnigraffle, application propriétaire qui n'a pas de filtre d'import dans les logiciels à ma disposition. Fort heureusement, c'est un format xml et la plupart des informations sont lisibles dans le fichier. J'ai donc étendu graffle2svg pour en faire un filtre suffisamment avancé pour mon utilisation. Le format cible, SVG a pas mal simplifié la traduction des primitives graffle.
  • Ce fichier ne contient pas toutes les figures ! Il semble que l'auteur ait réalisé certaines figures en exportant en png au fur et à mesure des modifications qu'il faisait aux schémas pour suivre les explications du livre. Pour d'autres figures, il n'y a carrément pas de sources approchantes. Résultat il a fallu se fendre d'un talent que je n'ai pas : le design graphique avec Inkscape... Au final, ce n'est pas si mal, même si je suis certain qu'un illustrateur professionnel aurait fait 1000 fois mieux.

A présent, j'ai deux axes de travail :

  • Affiner le finalisation de la traduction. Certains termes sont traduits différemment tout au long du livre. Il y a encore des passages pas clairs ou très lourds. Des sections ont été rajoutées dans le livre original depuis la traduction.
  • Permettre simplement, l'intégration et la généralisation de la traduction des figures. J'ai fait l'intégration dans latex (avec la conservation du format vectoriel !). Je suis en train de lorgner du côté de its et itstool pour l'aide à la traduction.

Vous pouvez retrouver l'état actuel de mes efforts dans livre en pdf ici

Un projet libre pour la vraie vie

Saturday 05 November 2011 at 8:04 pm

Global Village Construction Set in 2 Minutes from Open Source Ecology on Vimeo.

C'est un peu comme un rêve de gamin dans l'atelier de mon père... Ils le font pour de vrai. Bon, pour être franc mes capacités manuelles sont loin d'être à niveau.

Un correcteur grammatical pour openoffice.org

Tuesday 05 July 2011 at 10:53 pm

Par défaut, OpenOffice.org n'est livré qu'avec un correcteur orthographique, ce qui n'empêche pas les étourdis d'oublier les s et de faire des fautes de conjugaison. En cherchant sur le net s'il y avait du neuf de ce côté, je suis tombé sur LanguageTool qui se veut un vérificateur assez basique de règles de grammaire et de style dont quelques volontaires se sont attaqués à la francisation.

Autant prévenir les serial fôteurs, cet outil ne vous sauvera pas, son moteur étant plutôt basé sur des expressions rationnelles qui ne peuvent pas couvrir tous les cas grammaticaux. Ce projet est tout de même une bonne promesse avec un peu plus d'amour. Si vous êtes amateurs de grammaire française et régulière, votre aide sera sûrement la bienvenue.

Pour installer et essayer, il suffit de :

  • installer le paquet openoffice.org-java-common
  • télécharger l'archive de LanguageTool sur le site
  • l'ouvrir dans openoffice.org, l'installation devrait se passer sans problème
  • redémarrer openoffice.org

En plus, pour les vrais geeks, on peut aussi dépaqueter l'archive et l'utiliser en ligne de commande.

Quelques stats sur Github

Thursday 03 March 2011 at 10:31 pm

Si vous ne savez pas que j'adore Git, vous n'avez pas du rester très longtemps à parler d'informatique avec moi. Ce site est un phénomène. Rien que ses statistiques laissent perplexe. Avec un pic à plus 400 000 commits dans la journée de lundi et une moyenne de 230 000 commits par jour sur la semaine (2,7 commits par seconde), ce site semble en tête des forges de code disponibles sur internet par le nombre de commits journaliers. C'est proprement effarant.

Mais il faut mitiger ces données qui ont la particularité de se référer à un système de gestion de version où la grande fréquence de commits est encouragée, dès qu'une avancée significative mérite un instantané, à l'inverse de nombreux autres systèmes de gestion de version pour lesquels le commit correspond plus à la marque de la fin d'un développement d'une fonctionnalité, genre photo de famille.

Il n'en reste pas moins que si l'on compare plutôt le nombre de push sur Github avec le nombre de commits dans d'autres forges, les chiffres restent flatteurs.

Enfin, un dernier mot : toutes ces forges hébergent des projets de logiciels libres, le code source étant accessible par définition. Le logiciel libre a tout de même une sacrée puissance de feu...

Les éditeurs de texte qu'il vous faut

Wednesday 12 January 2011 at 9:44 pm

Non, je ne vais pas recommencer un nième troll sur le meilleur éditeur. Il n'y a pas à discuter (lire : emacs est mieux que vi).

Je vais vous présenter deux autres éditeurs qui pourront vous faire surement gagner du temps. Pour le premier, supposez que vous ayez à tout prix à sortir un texte sur votre ordinateur dans un temps donné. Mais voilà, dès que votre ordinateur est allumé, d'autres sujets de distractions apparaissent immédiatement. Les mails, les messageries instantanées, le web, voire les options magiques de votre éditeur...

Alors, voilà la solution : pyroom. Vous le lancez et vous n'avez plus à l'écran que votre curseur et votre texte. Quand je dis juste ça, c'est ce que je veux dire. Rien d'autre. Rien d'autre dans tout l'écran. Pas d'autre choix que le taper, ce ?@£µ% de texte...

À l'opposé, vous avez besoin de créer à plusieurs mains un document. Généralement, ça finit avec un secrétaire qui essaie de suivre ce que l'assemblée s'escrime à vouloir coucher par écrit. Ce qui ne manque pas de provoquer quelques tiraillements entre le secrétaire qui aimerait bien participer au foisonnement d'idées et les réfléchisseurs qui trouvent que ça ne va pas assez vite et ne suit pas leur pensée. Et bien, que tout le monde mette la main à la pâte avec gobby. Pour reprendre une pub : c'est « just do it ».

Messieurs les législateurs, bravo

Monday 03 January 2011 at 9:09 pm

Voilà une nouvelle qui ne manquera pas de nous faire rire jaune ! La taxe sur la copie privée va être étendue aux tablettes, mais attention, pas à toutes !

Comme indiqué ici, il semblerait que les tablettes munies de l'OS de Redmond échappera à la redevance car ne disposant pas d'un « d’un système d’exploitation pour terminaux mobiles ou d’un système d’exploitation propre ». Par contre un Ipad ou une tablette sous Android qui disposent d'un OS pour terminaux mobiles (Argh  !) seraient impactés. 

Bon alors, si je mets un OS de PC sur ma tablette, je ne suis plus passible de la dite-taxe. Donc, si je mets Linux, j'ai bon. Donc si je mets Linux et un applicatifs dessus, j'ai encore bon. Allez, au hasard, je vais mettre une jvm et un environnement émulé pour mobile, hum Android encore au hasard et j'ai surement encore bon... Ou je mets un MacOS X et je le retaille...

Messieurs les législateurs et les ayant-droit, là vous y allez vraiment trop fort, en méconnaissance totale de la technique sous-jacente. Si la convergence informatique ne vous dit rien, il y a sûrement dans votre entourage des personnes compétentes qui pourront vous éclairer.


Nouvelle année et autres choses

Saturday 01 January 2011 at 6:35 pm

Tout d'abord, bonne année 2011 à tous ! Que vos vœux se réalisent !

Après cet intermède joyeux, revenons sur terre et sur les formats libres. Les formats propriétaires sont une plaie, en voici un nouvel exemple.

Ma chère et tendre fait l'apprentissage de la musique et de ce point de vue, l'Internet regorge de sources de partitions de petits morceaux intéressants. Le problème est que l'affichage de ces morceaux est, dans le cas de ses demandes conditionné à la présence d'un greffon dans le navigateur internet, greffon propriétaire qui n'est disponible que pour les deux OS propriétaires principaux. Impossible donc d'y avoir accès en direct, de plus l'éditeur du logiciel de gestion de partition indique explicitement qu'il ne supportera pas Linux ou tout autre système d'exploitation libre.

Le cadre étant posé, je n'ai pas été plus étonné de voir que les fichiers téléchargés par le greffon affichent un format propriétaire au possible, voire crypté si j'en crois certains commentaires dans des listes de diffusion entre musiciens amateurs d'informatique.

En creusant un peu plus, on y apprend même que ce format protégé aux USA par le DMCA, en Europe par EUCD (joli travail des lobbies de la propriété intellectuelle ) allié à l'impossibilité d'exporter les partitions musicales sous un format d'échange, tient les utilisateurs prisonniers de l'éditeur Sibelius . Cette situation a dégénéré à tel point qu'à Nashville, patrie de la musique country, ne pas utiliser les applications de cette firme revient à ne pas pouvoir communiquer avec aucun producteur local. Une musique qui a un air de déjà vu...

En attendant, si on veut profiter de ce qui est partagé sur internet, il ne reste aucune autre possibilité que de devoir se plier au dictat de ses sociétés.

Linkdump

» La science en musique

Étonnant. L'aspect quasi religieux me gêne.

  No comments |
» Achetez des bosons de Higgs !

À peine trouvés, déjà aux enchères sur ebay ! Si vous avez besoin de masse, sautez sur cette aubaine ! Et les Q&A valent le détour...

  No comments |
» On aime ou pas

Moi, ça m'a fait exploser de rire

  No comments |
» Progit en français en ligne

La version française du livre est intégrée au site de référence de git. Bonne lecture. Dommage qu'elle ne contiennent pas les modifications de ma dernière pull-request.

  No comments |
» Attracteurs étranges

Un objet parfaitement symétrique mis en rotation dans le vide tournera indéfiniment sur son axe, n'est-ce pas ? Mais rien n'est parfait dans ce monde.

  No comments |